Download PDF

Faits : Faille de sécurité potentielle détectée et rapidement corrigée, ayant pu entrainer la violation de données de probablement plus de 2 millions de victimes potentielles (nom, code postal de facturation, numéro de téléphone, adresse e-mail, numéro de compte et type de compte, pas de données de paiement)

Notification par le biais d’un communiqué.

Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone